Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Technologie des anodes insolubles

Les anodes insolubles sont constituées d'un substrat de métal « valve », type titane, niobium ou tantale, revêtu d'une couche électro catalytique. Il existe deux types de revêtement :

  • à base de platine,
  • à base d'oxydes mixtes métalliques, communément appelé MMO.

Pour des considérations économiques, le titane est généralement préféré.

Ces deux catégories d'anodes titane permettent d'atteindre des densités de courant élevées jusqu'à 1500 A/m2, définies selon la dure de vie recherchée, la nature et la conductivité de l'électrolyte. Cette propriété est d'autant plus intéressante qu'elle est couplée à une faible surtension d'électrode.

De même, la « malléabilité » du substrat de titane permet de confectionner des anodes à façon et de réaliser un dimensionnement le plus proche du cahier des charges client.

Les anodes TiMMO ont tout d'abord été préconisées en remplacement des anodes en graphite et en plomb dans les années 60. Elles ont depuis lors fait preuve d'efficacité dans de nombreuses autres applications nécessitant la production sur site de chlore ou d'oxygène dans des électrolytes plus ou moins agressifs (de pH 1-2 à pH 12).

En comparaison des anodes dites solubles ou semi-solubles telles que les anodes en zinc, magnésium, graphite, ou encore ferro-silicium, le passage du courant est assuré par transfert électronique à la surface de l' anode et ne repose donc pas sur la dissolution du matériau anodique.

L'anode titane reste donc stable dans le temps et ne constitue pas un consommable dans les cellules électrolytiques (espace inter-électrode constant) ou dans les installations de protection cathodique.

Cette caractéristique leur confère un atout environnemental non négligeable de nos jours où la réglementation sur les rejets en polluants est de plus en plus stricte. Les anodes titane étant stable, il n'y a pas de dissolution métallique dans le milieu concerné donc pas de pollution résiduelle.

Les anodes titane platiné sont quant à elles plus résistantes aux pH basiques mais plus sensibles aux pH acides ainsi qu'aux ondulations résiduelles de l'alimentation et seront remplacées par les anodes TiMMO lorsque le cas de figure le permet.

En résumé....

Les anodes insolubles en titane offrent :

  • une grande résistance à la corrosion
  • une large échelle de densités de courant
  • une excellente stabilité dimensionnelle
  • un dimensionnement à façon
  • une durée de vie élevée
  • un respect de l'environnement
  • un gain économique dans une vision globale d'installation